L'ATELIER
DE LA SALAMANDRE

Accueil Atelier de la Salamandre
Presse et Références
Delphine Priollaud-Stoclet en trois mots

L'Atelier de la Salamandre
Formation professionnelle
Le Blog de l'Atelier de la Salamandre
Contact


Newsletter

Témoignages

Il existe une grande variété d'encres destinées à des usages nombreux, de la calligraphie à l'illustration en passant par toutes sortes d'effets graphiques.
On peut les travailler pures, diluées avec de l'eau, au pinceau, à la plume ou bien encore avec une calame (bambou taillé).
L'Encre de Chine : L'encre de Chine est diluable à l'eau et indélébile une fois sèche. Suivant les marques vous obtiendrez des noirs très intenses et opaques pouvant tirer sur le brun, le bleu ou le vert quand on les mélange avec de l'eau. Les stylos tubulaires utilisent des dencres de Chines spéciales afin d'éviter les phénomènes de « bouchage » de la pointe. L'encre de Chine solide en bâtonnet n'est pas tout à fait indélébile une fois sèche.
Les encres à dessiner et à calligraphie : Suivant les marques elles sont indélébiles ou non après séchage et donneront des rendus plus ou moins transparents selon le degré de dilution. Les lavis obtenus seront généralement plus intenses que les lavis réalisés à l'aquarelle.
Les fabriquants proposent la couleur blanche opaque dans leur nuancier : mélangée à une encre colorée, elle perdra sa transparence.
N'hésitez pas à expérimenter aussi le dessin au brou de noix et les teintures fluides pour le bois.

Vous trouverez un grand choix de plumes incluant la traditionnelle plume d'oie et la très prisée plume de bécasse bien connue des chasseurs. Les plumes à dessin les plus courantes sont les plumes atom et les plumes Sergent-Major qui donnent un tracé fin et régulier en n'empêchant pas la création de pleins et de déliés selon la pression exercée.
Les plumes destinées à la calligraphie permettent de varier les épaisseurs de trait, des pleins, des déliés etc.
Toutes ces plumes s'adaptent sur des porte-plumes en bois ou en plastique.
Pour peindre au lavis (encre diluée à l'eau), utilisez les pinceaux à lavis petit-gris employés à l'aquarelle. Les pinceaux chinois et japonais fabriqués avec des poils de chèvre, de cheval ou de belette sont parfaits pour la réalisation de traits ou de taches et permettent un travail en traits fermes et denses.
Les calames sont des bâtonnets de bambou taillé : il offrent un tracé vigoureux et subtil. Vous pourrez aussi créer des effets intéressants tout simplement avec un coton-tige trempé dans l'encre.
Les stylos tubulaires à cartouche ou non utilisés par les graphistes, architectes et dessinateurs industriels offrent une grande variété d'épaisseurs de trait. Le trait obtenu sera constant, contrairement avec une plume, et vous n'avez pas besoin de recharger en encre : pratique pour le dessin rapide sur le motif.

Pour un travail à sec, utilisez un papier très lisse type bristol ou un grain fin. Pour un travail de lavis, préférez le papier aquarelle 300 grammes tendu.
Il existe des papiers chinois et japonais à base de fibres de gamri, de bambou et de cellulose de riz, très fins, spécifiques pour la calligraphie chinoise ou japonaise.

Tutoriel le dessin à l'encre
Le dessin à l'encre
Plumes, dessin à l'encre

Suivez la Salamandre sur Tweeter I L'Atelier sur Facebook I RSS I Liens IMentions légales. Accès. ContactI L'Atelier de la Salamandre 43, boulevard Chilpéric 77500 Chelles
06 64 28 14 97
©2008 L'Atelier de la Salamandre
Reproduction des photos interdite sans mon autorisation